Category

travaux

Home / travaux
paradigme, travaux

un nouveau paradigme

• Un paradigme, c’est la manière de voir les choses, une représentation du monde, un modèle cohérent. Une grille de lecture en fait, une culture peut être.

• Aujourd’hui, les difficultés et nos frustrations étant tellement grandes, nous le savons et au moins le ressentons tous, il faut nécessairement changer notre cadre de références.

• Nous allons tenter de vous éclairer sur ce qu’il en est du socle de notre modalité sociétale.

• Voilà de façon très simplifiée, les explications illustrées de notre actualité, de ce qu’il faudrait éviter, et de ce qu’il faut qu’il soit.

• Prenons pour ce faire une personne riche, une personne moyenne et une personne pauvre. Chacun doit avoir une perspective, ne serait ce que de voir devant lui, pour prévoir et agir.

• Symbolisés et représentés ici par un grand, un moyen et un petit. La balustrade, c’est concrètement tout ce qui nous empêche. Quant aux caisses, on peut imaginer qu’elles symbolisent les incidences du système.

La réalité

• Pour les petits de tous temps, et pour les moyens ces temps-ci, les grands sont trop grands, inutilement trop grands. Surtout quand ils bénéficient de mesures relativement plus souples, soit disant parce que eux peuvent investir massivement dans l’économie, et tirer le système vers le haut. Ça ne fait que les avantager encore. Comme tous les pays sont en concurrence, il ne faut rien leur imposer, les portes ailleurs sont grandes ouvertes, prêtes à les accueillir.

L’égalité

• Voilà ce qu’est l’égalité. Tout le monde obtient la même part. Ce n’est donc pas l’outil pour justement rééquilibrer les mauvais aléas. Depuis notre histoire, nous sommes culturellement désavantagés et réclamons à tort l’égalité. Elle a été utile pour mettre tous les hommes au même niveau par la démocratie, mais maintenant ça nous gratte fort quand quelqu’un a plus que nous. Ce que ne peut gommer l’égalité.

La redistribution

• Beaucoup, trop hâtivement, veulent que les richesses soient redistribuées. Vous seriez riches, vous ne trouveriez pas ça très juste d’être spolié, que votre travail ne soit pas reconnu. Mais surtout, c’est un procédé inefficace. Nous sommes trop nombreux pour que les richesses redistribuées nous rendent riches. C’est pourtant notre souhait intime. Prenez toutes les richesses de la Terre, divisez la en parts égales pour chaque humains, et nous ne serions tous même pas au SMIC.

L’équité

• Mieux que l’égalité, l’équité semble une bien meilleure solution. Au point où nous en sommes, avec les connaissances que nous avons acquises depuis 1789, il est plus performant pour notre collectivité, que chacun obtienne une part en corrélation avec ses besoins.

Treebü

• Le problème avec toutes les solutions supra, c’est que la taille du gâteau ne varie que peu. Nous, chez Treebü, pensons que l’un des rôles essentiels de l’état, c’est de s’ingénier à faire que le gâteau grandisse sensiblement. Tout le monde monte, tout le monde s’enrichit encore. Mais de façon vertueuse, en tenant compte de notre environnement, sans le dégrader. Rappelez-vous que toutes nos découvertes, technologiques, sociétales, scientifiques, … sont incrémentales. Ce ne sont que de nouvelles couches posées sur les anciennes. Pensez-y, beaucoup de nos nouvelles technologies ne sont que les versions modernes, automatisées de découvertes anciennes. Grâce au support de l’État, nous devons chercher nos prochaines découvertes dans la créativité initiale. Et faire que si aujourd’hui nous vivons mieux que les rois anciens, en une génération nous vivions tous comme nos élites aujourd’hui. Quitte à ce que elles, puissent aller installer leurs villas sur Mars, on n’en sera pas fâché.

bonheur, travaux

Ce « qui » nous sommes

Tout ceci remonte à une décade ou deux. L’idée était de déjà faire avancer la société. Trop d’injustices et trop de frustrations. L’argent c’était en fait très vulgaire pour les quelques « intellectuels » que nous étions. À l’époque pas d’internet, et bien sûr pas de réseaux sociaux. Tout était très localisé, à portée de voix si vous n’aviez pas accès aux media de masse.

De conversations privées en débats très limités, les idées se sont endormies, laissant place à un quotidien chronophage, à savoir qui bouffe le temps.

Pour se réveiller par acquis de confiance. Mais comment vit on avec un SMIC ? Facile à dire au bar du Plazza, mais difficile à concevoir d’aussi loin. Alors, par acquis de conscience et curiosité intellectuelle, l’expérience est décidée. Heureusement que tout le monde n’est pas motivé que par la réussite et l’argent. Pour certains comme nous, les concepts et les idées prévalent. Des 4 types de la socionique, nous sommes NT.

Alors voilà, après avoir bidonné nos CV à la baisse, rareté dans ce sens, nous voilà à 2 ou 3 embauchés comme salariés sur des plateformes d’appels. Au passage, ce n’est pas plus simple de trouver de tels emploi que d’être recruté comme Directeur Marketing ou Ingénieur d’Affaire.

L’expérience a duré suffisamment longtemps pour bien en comprendre les douleurs et difficultés de vivre tant au travail que dans la vie, et en même temps de prendre un peu de hauteur pour comprendre les grands mouvements et interactions qui se jouent.

Impossible de le considérer sinon. Nous avons tous une vue stratifiée à notre niveau, nous nous sommes offert à grands frais une vue verticale.

Édifiant.

On est maintenant fin 2015, il faut préparer les élections présidentielles à venir. Alors sur les bases de ces expériences des gens d’en bas, comme l’a dit un ministre, nous voulons créer un think tank. Tous les grands partis politiques en ont, ils y puisent la matière pour leurs programmes. Car un « réservoir d’idées », cest à dire un club de réflexion, car tout ceci doit être mis en musique.

Commentaires récents
    Privacy Settings
    We use cookies to enhance your experience while using our website. If you are using our Services via a browser you can restrict, block or remove cookies through your web browser settings. We also use content and scripts from third parties that may use tracking technologies. You can selectively provide your consent below to allow such third party embeds. For complete information about the cookies we use, data we collect and how we process them, please check our Privacy Policy
    Youtube
    Consent to display content from Youtube
    Vimeo
    Consent to display content from Vimeo
    Google Maps
    Consent to display content from Google
    Spotify
    Consent to display content from Spotify
    Sound Cloud
    Consent to display content from Sound